Pour les riches, qu’est-ce qu’il ne ferait pas !

 

Il a beau tenter de s'en défendre : les faits sont là ! Macron  n’en finit pas de rassasier ses copains « bourrés aux as ». Pour ne prendre que cet exemple, il a vidé l’impôt sur la fortune de sa substance : des simulations montrent en effet que pour un patrimoine boursier de 3,8 millions d’€, un contribuable qui payait 20 000€ d’ISF en 2017 ne paiera rien en 2018 avec le nouvel impôt sur la fortune immobilière.

 Et comme le président des riches ne lésine pas sur les moyens pour faire passer la pilule, il assurait le 16 octobre dernier sur TF1 que «  la condition pour ne plus être  à l’ISF c’est d’investir dans l’économie française. »

 

Sauf que ça c’est faux ! Aucun moyen de contraindre les investisseurs n’est prévu !

 L’ancien ISF, lui, y parvenait, en exonérant les investissements dans les PME…

 

C’est pas beau la « nouvelle politique » ?