EPHAD DANS L’URGENCE !

 

Confrontés au vieillissement de leurs parents, nombreux sont les Indrien-ne-s qui connaissent la situation difficile des établissements accueillant des personnes âgées (EHPAD) et des services d’aide à domicile. Le manque d’effectifs dans ces structures génère de lourdes souffrances parmi les personnels comme chez les résidents. Mais la situation souvent dramatique dans laquelle se débattent les personnels des EPHAD ne semble pas émouvoir le gouvernement.

 

Dans un communiqué la CGT retraités dresse un implacable constat : « Macron  cite souvent en exemple l’Allemagne. Mais  il se garde bien de le faire cette fois. Et pour cause : en l’Allemagne pour l’accompagnement des personnes âgées dans les maisons de retraites il faudrait doubler les effectifs dans ces établissements ! En France on compte en effet 0,6 agents par résident, en Allemagne il y en a 1,2, le double.

La ministre de la Santé considère de son côté que les difficultés des EPHAD ne sont pas dues à un manque d’effectifs mais à un « problème de management » ! Probablement pour justifier les réductions massives de postes consécutives à la réforme tarifaire engagée par la Loi vieillissement. Cynisme, mépris, indifférence…on ne sait comment qualifier l’attitude de ce gouvernement. »

 

Face à cette situation, six fédérations syndicales appellent les personnels à une grève nationale le 30 janvier.

 

Pour le droit de nos parents à vivre leur vieillesse  dans la dignité, pour le droit des personnels à avoir les moyens de leurs missions, nous les soutenons ! Pleinement !