Jolivet, préviens nous quand ça ruisselle !

Lors de la présentation des vœux de la Fédération de l'Indre du PCF, hier soir à Châteauroux, son secrétaire départemental, Dominique Boué est revenu sur la théorie du ruissellement si chère à Macron et à son député local, Jolivet. Séquence :

 

" Les 100 premières fortunes en France cumulent 439 milliards d’Euros. Et la loi de finances que vient de voter la majorité va encore aggraver les inégalités. On nous dit que c’est bon pour la France puisque quand les riches sont de plus en plus riches, cette richesse ruisselle sur les plus défavorisés …

Je demande au député de l’Indre, M. Jolivet, de nous avertir dès que la richesse commencera à ruisseler à Châteauroux, à Issoudun ou à Buzançais. Pour l’heure c’est surtout la diminution des APL et l’augmentation du coût de la vie qui ruisselle.

 

Mais ce sera peut-être à La Berthenoux que la richesse va ruisseler sur les exploitants agricoles.

 

Et que Monsieur le député Jolivet nous prévienne si le ruissellement de richesse submerge les personnels soignants des maisons de retraite d’Eguzon ou de Valençay. "

 

Vivement que ça ruisselle, non ?