L'Indre en carrefour social

Plusieurs évènements de l'actualité locale d'hier ont 

positionné l'Indre  en véritable carrefour social.

 

La manifestation du matin  pour sauver les classes et les postes d'enseignants dans le département a exprimé ce refus  de voir notre département rural condamné  à la désertification et l'exigence que nos enfants bénéficient partout du droit légitime à une éducation de qualité et de proximité. 

 

En milieu de journée,  des militants du PCF et de "Châteauroux autrement 'humain d'abord" ont été à la rencontre  les salariés d' Auto roues industries. Autour de la signature de l'appel pour que vive l'entreprise, des salariés ont rappelé qu'ils avaient toujours été hostiles à la reprise par Thierry Morin car elle  n'était nullement motivée par le développement industriel et la sauvegarde de l'emploi. Le besoin urgent d'investissements et le rôle de l'Etat actionnaire auprès des donneurs d'ordre ont aussi été pointés comme des solutions de nature à assurer la pérennité de la "boite".

 

En fin de journée,  les élu-e-s de Châteauroux autrement l'humain d'abord, Chantal Delanne et Eric Bellet avaient invité la population castelroussine à un débat autour de leur compte rendu d'activité à mi mandat. Les échanges ont  été marqués d'une indéfectible détermination  à porter des choix répondant aux besoins multiples des habitants de la ville et de l'agglomération , en y  associant  la population. 

 

Tous ces éléments peuvent paraître disparates. Ils ont en commun d'être pleinement immergés dans la question sociale. Ils montrent tous une volonté de contester les  politiques néfastes et régressives de la sphère "macronnienne". Et tous contiennent en germe un désir de défricher des réponses adaptées pour "faire société" autrement qu'avec le doigt collé sur la calculette.

 

La tâche de l'heure est de faire converger toutes ces résistances à une société capitaliste mortifère, de montrer sans relâche les intérêts communs du plus grand nombre, de renforcer les convergences de lutte et d'action, de rassembler dans le respect des diversités toutes les forces disponibles et volontaires autour de contenus de transformation sociale.

 

Beau programme ! Travaillons y urgemment car la politique de Macron, de son gouvernement, de ses parlementaires et de ses relais locaux ne sème que du désastre social !

 

photos ci-dessous