Pour aujourd'hui et les autres jours !

On est le 8 mars et c'est aujourd'hui la journée internationale de lutte pour les droits des femmes.

 

Comme les médias s'évertuent trop souvent à le faire croire, ce n'est pas la journée de la femme, celle ou elles sont "autorisées" (par qui d'ailleurs ?) à ne pas faire la vaisselle, ni le ménage, ni à s'occuper des enfants... ce n'est pas non plus la journée des  fleurs (même si on peut...).

 

C'est un jour qui marque leurs exigences de respect de leurs droits, de leur qualité d'être humain,  d'égalité dans la vie personnelle et professionnelle.

 

Ce n'est pas la condescendance ou un oeil charitable sur leur sort qu'elles attendent (n'est ce pas Joilivet et Forissier?), encore moins les insultes (n'est ce pas Mayet ?). Ce qu'elles veulent ce sont des mesures et des choix politiques concrets qui répondent à leurs attentes légitimes.

 

Les "macronistes" et leur mentor ont la bouche pleine de bonnes intentions en la matière mais le concret et les moyens sont toujours repoussés aux calendes. Pensez ! on ne peut pas à la fois gaver les plus riches d'argent public et l'attribuer pour le respect et le développement des droits de la moitié de la population qu'elles représentent.

 

Vive La lutte pour une société de pleine égalité femmes-hommes . Pour aujourd'hui et les autres jours !

  .