ça coule de source !

Les patrons des entreprises privées qui feraient main basse sur les barrages hydro-électriques privatisés auraient - ils comme souci prioritaire la sécurité des riverains et l'accès égalitaire des citoyens à l'énergie au moindre coût ?

Evidemment non ! Leur préoccupation unique serait de rentabiliser leur investissement, maximiser les profits financiers  et verser le maximum de dividendes à leurs actionnaires.

 

Si ce n'est la lettre c'est du moins l'esprit de l'intervention de Pierre Pirot, communiste et ancien syndicaliste d'EDF au rassemblement de dimanche contre la privatisation du barrage d'Eguzon. Bien vu et bien dit Pierre !

 

En écho à la chaine humaine formée le même jour au barrage du Sautet en Isère, l'initiative festive et combative à l'initiative de la Fédération de l'Indre du PCF d'hier aura largement et publiquement tiré la sonnette d'alarme sur la dangerosité du projet de privatisation des barrages entrepris par Macron et sa clique.

 

Un projet qui mérite  de rassembler le plus largement possible sans attendre qu'il soit mis en œuvre ! Il n'est jamais trop tôt avant qu'il ne soit trop tard !