Pas touche aux bureaux de poste !

 

Dans la foulée  de l’annonce de la fermeture de la maternité du Blanc, c’est maintenant les services de la poste qui sont, une nouvelle fois ciblés par les choix gouvernementaux et patronaux.

 

 La direction de la Poste de l’Indre  annonce en effet qu’elle programme la fermeture des bureaux de poste de Châteauroux-Saint-Denis et Châteauroux Grands champs.

 

S’il en était encore besoin, cette scandaleuse décision démontre la volonté conjointe du gouvernement, des employeurs publics et du patronat de continuer à réduire les budgets et le fonctionnement des services publics de proximité utiles aux populations à seule fin d’augmenter les profits financiers des actionnaires privés.

 

La Fédération de l’Indre dénonce ce nouveau saccage social et se déclare disponible pour toute action visant  à faire entendre les exigences de la population des quartiers concernés. Elle appelle  d’ores et déjà à la signature massive de la pétition dont le syndicat CGT des activités postales de l’Indre a pris l’initiative.

Fédération du PCF Indre, le 23 octobre 2018