Glyphosate : nous crions INTERDICTION !

Le Glyphosate c'est dangereux pour la santé humaine  et pour celle de la planète. Dès lors, tout gouvernement, dépositaire par nature de l'intérêt prioritaire des femmes et des femmes, devrait s'empresser d'en interdire l'utilisation. Mais en système capitaliste, ce n'est pas le sort de l'humanité qui prime mais les intérêts économiques des multinationales et de leurs actionnaires. 

 

Alors encore une fois, "les serveurs de soupe des puissants" que sont les gouvernements européens  ont cédé à Monsanto et aux lobbies de l'agriculture intensive. Ils ont reconduit pour 5 ans l'utilisation de l'herbicide mortifère. Ce  n'est rien de dire que le principe de précaution, ils s'en tapent !

 

Macron et son gouvernement français essaient de tirer leur épingle de ce mauvais jeu en mettant la perspective de l'interdiction en France à 3 ans. 

Mais pourquoi tergiverser ? Si c'est  dangereux alors c'est tout de suite qu'il faut promulguer l'interdiction !  Et comme le dit Younous Omarjee, député de la gauche unitaire européenne « il ne suffit pas de s’opposer au renouvellement du glyphosate, il faut l’interdire. »

 

On le savait et on l'a une nouvelle fois sous les yeux :  le capitalisme fait la démonstration de son incapacité à répondre aux besoins humains. Nos mobilisations pour changer  ce vieux monde n'en sont que plus urgentes et salutaires.