Supercherie politique

Ha, elle est belle la France de Macron, celle qui est prête  à sacrifier  des formations d'études supérieures sur l 'autel des sempiternelles recherches d'économie!

 

Le terrorisme intellectuel de l'idéologie dominante veut imposer qu'on ne réfléchisse à  l'avenir de la jeunesse que sous cet angle. A écouter ces sbires tout ne serait affaire que de bonne gestion  alors que le sujet essentiel est d'abord et avant tout de donner les moyens à la jeunesse  d'accéder dans les meilleures conditions aux études et formations supérieures...du nord au sud et de l'est à l'ouest du pays...et dans l'Indre aussi.   

 

Question de priorités politiques.  Celles d'Averous, Jolivet et consorts vont depuis des lustres au soutien des  politiques d'austérité qui étranglent l'enseignement supérieur comme l'ensemble des services publics utiles à la population. Elles vont à l'accroissement sans fin des cadeaux fiscaux au géants de la finance,  à leurs actionnaires et aux privilégiés de la fortune.

 

il faut donc  le dire une nouvelle fois : afficher ces choix en même temps que revendiquer une  volonté  d' intervention pour maintenir les 3èmes années de licence à Châteauroux relève de la supercherie politique !

 

Mieux vaut pour les étudiants et les "indriens " compter sur leurs mobilisations et sur leurs luttes pour gagner ! Alors rendez-vous ce soir à 17H au centre d'études supérieures de Châteauroux !